Quel type de musique?

Dans leur chansons, ils racontent des amours tristes, s'opposent sociologiquement et politiquement à la classe dominante. Le rébétiko parle aussi de la prison, de la drogue, de l'alcool, de l'exil, de la pauvreté ... Il est chanté par des parias de la société souvent au chômage ou en prison, des gens pauvres et désœuvrés.  Ils se rassemblaient dans des bars - fumeries où ils jouaient des airs improvisés assis sur des chaises alignées et posées sur une estrade. Le public (aussi désœuvré qu'eux), une fois sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool, venaient danser devant l'estrade. Ce n'était pas réellement une danse mais des mouvement lents sans réelles recherches. Le danseur ne dansait pas pour les autres. Au contraire, il fallait l'ignorer par fierté et surtout on applaudissait pas. Celui qui danse, en fait cherche à se libérer de son triste sort (voir une fameuse séquence du film "Jamais le Dimanche").

Retour sommaire"Rébétiko"
Retour sommaire rébétiko - cliquez sur la flûte

Contactez-moi

aideAide haut de page